LA LUNE DE MIEL QUI FAIT TREMBLER LE MONDE

Les États-Unis s'inquiètent de l'approfondissement des relations de la Russie avec la Corée du Nord avec le le voyage de Poutine à Pyong Yang.

C'est la première fois depuis 24 ans que Poutine va se rendre en Corée du Nord.

Les États-Unis ont exprimé leur inquiétude quant au renforcement des liens entre le président russe Vladimir Poutine et la Corée du Nord, à l'occasion de la première visite du dirigeant russe à Pyongyang en 24 ans.

"Nous ne sommes pas préoccupés par le voyage, mais nous sommes préoccupés par l'approfondissement des relations entre ces deux pays", a déclaré John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, lors d'une conférence de presse.

La raison de cette inquiétude, a-t-il ajouté, n'est pas seulement "l'impact que cela aura sur le peuple ukrainien, parce que les missiles balistiques nord-coréens continuent d'être utilisés pour attaquer des cibles ukrainiennes, mais aussi parce qu'il pourrait y avoir une certaine réciprocité qui pourrait affecter la sécurité dans la péninsule coréenne".

(FM/Source: Agence/Photo: Image de Kremlin.ru sous licence Creative Commons Attribution 4.0 

 

Soyez certains de lire tous nos articles sur MSN en vous abonnant à nos contenus. Cliquez sur "suivre", à côté de notre logo ci-dessus.

2024-06-18T13:02:23Z dg43tfdfdgfd