CHAQUE JOUR, C'EST LA CONFRONTATION POUR LES TOURISTES

Vous partez en vacances à Gran Canaria, Tenerife ou Lanzarote cet été? Dans ce cas, vous devez tenir compte du fait que de nombreux réfugiés, principalement originaires d'Afrique de l'Ouest, tentent de débarquer sur les îles Canaries pour entrer en Europe.

Le voyage en mer, particulièrement risqué, sur des embarcations souvent branlantes, a souvent des conséquences désastreuses pour nombre d'entre eux: près de 5000 décès ont déjà été enregistrés en Afrique de l'Ouest au cours des cinq premiers mois de l'année. Selon le ministère espagnol de l'intérieur, près de trois fois plus de personnes sont déjà arrivées au cours des cinq premiers mois de 2024 par rapport à la même période de l'année dernière.

Les chiffres du ministère de l'intérieur espagnol montrent que la route vers les îles Canaries n'est pas nouvelle. En 2022, par exemple, 22 819 personnes sont déjà parties avec l'archipel espagnol comme destination. "Il y a des jours où il y a jusqu'à cinq bateaux de migrants qui arrivent ici", a déclaré un habitant de la région dans un reportage de la chaîne de télévision FRANCE 24 le mois dernier.

Au cours des deux dernières années, la migration par cette voie a toutefois connu une forte augmentation. En effet, les contrôles sont beaucoup plus nombreux le long des autres voies d'accès à l'Espagne, par exemple via le Maroc. 

Lorsque les réfugiés arrivent, ils ont le droit d'effectuer la procédure d'asile. C'est ensuite le pays qui décide si la personne en question se voit accorder un droit de séjour ou non. 

(Masi avec SR pour Tagtik/Source : Nieuwsblad - France 24/Illustration : Photo par Eric Masur sur Unsplash)

Soyez certains de lire tous nos articles sur MSN en vous abonnant à nos contenus. Cliquez sur "suivre", à côté de notre logo ci-dessus.

2024-07-07T19:57:50Z dg43tfdfdgfd