À PARTIR DE QUEL âGE VOTRE ENFANT PEUT-IL PRENDRE L’AVION TOUT SEUL ?

À l’approche des grands départs de l’été, c’est l’une des préoccupations de nombreux parents : permettre à leurs enfants de rejoindre leur famille ou leur lieu de vacances, en France ou à l’étranger, sans avoir à les accompagner. En principe, les mineurs peuvent voyager seuls à partir de l’âge de 4 ans, comme le rappelle l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) : «La qualité de passager UM (unaccompanied minors - mineurs non-accompagnés en français) est théoriquement réservée aux enfants de 4 à 12 ans. Cependant, certaines compagnies aériennes proposent ce service pour les moins de 4 ans et/ou pour les plus de 12 ans parfois même jusqu'à 18 ans.»

Mais pour pouvoir prendre l’avion seuls, sans leurs parents ou autre représentant adulte, les très jeunes passagers doivent obligatoirement utiliser le service d’accompagnement des compagnies aériennes. Celui-ci garantit que l’enfant est placé sous la responsabilité juridique de la compagnie dès son enregistrement et jusqu’à ce qu’il soit récupéré à l’aéroport l’arrivée par l’attendant désigné au préalable. Le système est à peu près identique à celui proposé dans les TGV avec le service Junior & Cie de la SNCF.

Peu de service d’accompagnement sur les compagnies à bas coûts

La plupart des compagnies traditionnelles proposent ce service d’accompagnement gratuitement ou en option selon l’âge et l’itinéraire. Chez Air France, Kids Solo est proposé aux mineurs de 4 à 17 ans sur les vols nationaux et entre 5 et 17 ans sur les vols internationaux. Dans l’avion, «l’enfant est assis dans la zone dédiée aux enfants voyageant seuls tout près du personnel navigant», souligne la compagnie.

Faire voler son enfant sur une compagnie à bas coût risque d’être plus compliqué, puisqu’à l’exception de Transavia, elles sont rares à proposer un service d’accompagnement. Chez easyJet, «les enfants de 15 ans ou moins devront être accompagnés et ne seront pas autorisés à bord de l'avion dans le cas contraire». Chez Vueling et Ryanair, l’âge minimal est de 16 ans, tandis qu’elle est de 12 ans chez Volotea.

Quelle que soit la compagnie empruntée, les mineurs non accompagnés qui voyagent dans l'Union européenne ou à l'étranger doivent posséder en plus de leur pièce d’identité d’une autorisation de sortie du territoire (AST). D’abord supprimé en 2013 puis rétabli en 2017, ce document est obligatoire pour pouvoir embarquer - quel que soit le motif du voyage (individuel, scolaire, séjour linguistique, etc.). Il n’est toutefois pas nécessaire si l’enfant se rend vers un destination d’Outre-Mer, sauf si le vol comporte une escale dans un pays étranger.

À ÉCOUTER - Votre enfant prend l'avion seul pour la première fois ? Ce qu'il faut savoir

2024-07-06T08:46:53Z dg43tfdfdgfd